l'Amerique Latine à l'arrache !

Sucre : jour 2 - Lundi 18 Aout

 

 

Etant donné que nous avons loupé notre bus hier, ce jour va nous permettre de récupérer un peu dans cette course aux pays ! Nous dormons comme des bébés jusqu’à 10 h, un bon moyen de se remettre sur pied avant d’attaque la suite du voyage. Les planches des chambres ne nous ont pas empêché de nous reposer. Le temps de faire trannnnqquuuiilleemment notre sac, nous sortons de cette auberge, que l’on peut qualifier de « pourrie » vers 11H. Cette fois, la ville a complètement changé d’ambiance. Comparée au calme de la veille, nous assistons au grand bazar habituel. Les rues fourmilles de monde à nouveau. Nous retrouvons la vraie bolivie. Pour ne pas louper notre bus une deuxième fois, nous prenons un taxi direction la gare routière. La galère n’est pas finie ! En effet, le chauffeur de Taxi nous annonce qu’une grève générale est prévue pour demain dans la région, donc notre bus n’est pas sûr d’arriver à Santa Cruz puisqu’ils risquent de bloquer toutes les routes. Nous cherchons le plus de renseignements  possible concernant cette grève. Nous commençons par les compagnies de bus, qui elles, nous certifient toutes que leur bus arrivera à Santa Cruz sans problème. L’heure tourne et nous ne savons pas quelle compagnie de bus prendre. Certaines partent à 16h et d’autres à 18h. Dans l’absolu, nous préférerions 18h pour avoir le temps de flâner dans Sucre mais sommes-nous sûr d’arriver à bon port ? L’office de tourisme, les policiers, les gardiens et même quelques touristes français s’accordent à dire que les routes seront bloquées …mais personne ne sait exactement à quelle heure.

Tant pis, nous prenons le risque de prendre le bus de 18h. Cette histoire nous a donne faim et un bon gros repas à 95 centimes (record battu) n’est pas de refus pour nous requinquer. Il nous reste à présent 4 bonnes heures pour profiter pleinement de la charmante ville de Sucre. Ce lundi, la ville a retrouve son âme. Pour découvrir le cœur d’une ville Bolivienne, la technique infaillible est de se rendre au marché central. Celui de Sucre est particulièrement grand, les couleurs et les odeurs des marchés sont toujours des moments particuliers. Ce sont aussi des endroits ou il fait bon prendre des photos.

Justement je photographiais tranquillement le marché quand un policier m’interpelle d’une voix seche :  « pourquoi vos prenez des photos ?»..Hé bien,´lui répondis-je, c’est pour avoir un souvenir de ce jolie pays. Tout à coup, il change complètement de ton. Il me demande d’ou je viens, ce que je pensais de la bolivie et me questionne même sur la qualité de vie en France. L’interpellation se transforme en dialogue interculturel bien sympatique. Pour finir, il me sert même la main lorsque je décide de mettre fin à la conversation qui aurait pu durer des heures. Ce sont souvent ces rencontres inattendues qui sont les meilleures. Notre après-midi comme notre matinée ressembla à une journée de repos. Nous déambulons tranquillement sans nous presser dans les rues de la ville blanche. C’est le moment également de faire quelques achats de babioles touristiques dans les magasins à touristes ! Voilà l’après-midi est passé, il est temps de partir, de reprendre notre marathon sud-Américain. Notre objectif est de voir le plus de choses possibles ce qui rend le rythme des vacances assez soutenue : mais tellement passionnantes ! Nous nous installons donc dans le bus direction Santa Cruz qui est à 13 heures de bus d’ici. L’installation dans le bus de nous ravit pas forcement, la guichetière nous avait promis un super bus Cama(lit) avec toilettes. Bilan :  nous voyagerons dans un bus normal sans toilettes (Yoann le pissou est déçu de ne pas avoir de toilettes). Enfin…on ne va pas se plaindre quand même, nous sommes en Bolivie et ce genre d’inconfort est sommes toute monnaie courante dans ce pays. En voyageant à l’arrache, nous acceptons sans problème ce genre d’inconvenus .


Publié à 02:19, le 18/08/2008, Sucre
Mots clefs :
.. Lien


{ Page précédente } { Page 5 sur 49 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Où suis-je actuellement ?






Rubriques


Derniers articles

La decouverte du Paraguay - Vendredi 22 Aout
Les ruines de Samaipata - jeudi 21 Aout
Samaipata : si pres de la jungle... - Mercredi 20 Aout
Santa Cruz : ville VIDE ! Mardi 19 Aout
Sucre : jour 2 - Lundi 18 Aout

Menu


Amis