l'Amerique Latine à l'arrache !

Une nuit au bord du Lac en Bolivie ...PAS PREVUE ! - Mercredi 13 Aout

 

Au réveil, durant un instant, j’avais oublié l’endroit où j’étais. Cette impression est assez fréquente lorsque l’on voyage. Ha oui, je suis sur une île au milieu du lac Titicaca. Le petit déjeuner assez copieux nous permet de reprendre assez de force pour porter notre sac jusqu’au port. Les adieux sont assez froids avec notre hôte, mais nous avons tout de même passé un bon moment dans cette petite maison typique. A 8h, bien installés dans le bateau, nous retrouvons Joelle et Hélène qui étaient logées dans une autre famille. Contrairement à nous, elles ont pu avoir de réelles conversations avec la famille. Les retrouvailles sont étonnantes, nous pourrions croire à un retour de vacances ente amis ! Le bateau démarre mais la conversation continue. Chacun raconte à sa manière des petits détails de sa propre aventure sur cette île. Les échanges étaient riches et passionnants parce que chacun l’avait vécue différemment. Après une heure de papotage, nous amarrons sur l’île de Tasquile. Cette île est un peu plus grande mais beaucoup plus touristique. Nous débarquons tout les 6 et nous resterons les 3 heures ensemble. Nous commençons par visiter la place centrale qui nous paraît fade comparé à l’île d’Amantanie. Il manque une âme dans ce village « trop » touristique. Il est bien évident que le paysage est tout de même magnifique car très semblable aux autres îles. Une fois restaurés à la petite supérette du supermarché, nous prenons le chemin des ruines. La ballade devient plus vraie, en effet, nous sortons du flux touristique pour trouver les habitants au milieu de leur propre terre. Nous ne trouverons jamais les ruines mais qu’importe, les paysages tous plus beaux les uns que les autres sont déjà une forte  récompense. Une dernière photo de groupe et nous remontons dans le bateau pour 3 h de navigation jusqu’au port de Puno. Nous profitons de ce moment pour échanger nos adresses et programmer la suite de notre voyage. A 15 heures, nous arrivons à Puno, c’est l’heure des aux revoirs, ils sont beaucoup plus chaleureux qu’avec notre hôte. Encore une séparation …snif ! Joelle et hélène prennent la même direction que nous, c’est-à-dire la gare routière. En chemin, nous tombons sur un défilé déguisé dans le port. Une fanfare devance des danseuses folkloriques et les garçons sont déguisés en gorilles…étonnant ! Quelques photos nous suffisent, nous ne suivrons pas tout le défilé. A la gare tout va très vite. Nous cherchons un bus pour La Paz, c’est là maintenant tout de suite, puisqu’il n’en reste plus qu’un. Le guichetier nous fait un papier provisoire(sans aucune valeur) et nous conduit au mini bus direction la bolivie. Nous avons juste le temps de passer dire au revoir à Joelle et Hélène. Le mini bus longe le Titicaca, les paysages de montagne autour de ce gigantesque lac d’altitude sont extraordinaires. Nous sommes installés devant et nous profitions pleinement du spectacle ! Que du bonheur ! Tout le monde descend à la frontière pour se faire tamponner le passeport. Le passage entre les deux frontières se fait à pied, c’est bien la première fois. Le chauffeur paye un autre conducteur de l’autre coté de la frontière pour nous conduire jusqu’à la Paz. Mais au bout d’une heure de route, le minibus s’arrête,  nous sommes 4 à avoir un billet pour la Paz. Il y a un couple d’espagnols avec nous, mais ils parlent français. D’ailleurs, lui est allé 1 an à l’IFMA la même école que Romain. Ils sont en Amérique du sud depuis 6 mois. D’ailleurs, ce sont des grands sportifs puisqu’ils ont traversé une partie du continent en tandem. Aujourd’hui ils se rendent à la Paz pour escalader un sommet à plus de 6000 mètres, ce sont des montagnards des vrais ! Toujours est-il que nous sommes à Copacabana, une ville au bord du Titicaca et le conducteur nous annonce que le prochain bus en partance pour la Paz  est demain matin, ce soir c’est impossible. Avec Yoann, nous n’avons même pas eu le temps de réfléchir à la situation que les espagnols demandent des explications, ils ont payé un peu plus cher leur billet pour aller directement à la Paz, ils sont bien décidés à ne pas se laisser faire face à ce dilemme. Le chauffeur indique le bureau de la compagnie. Du coup, nous nous rendons tous les 4 dans cette agence. Ils demandent le responsable. Le responsable doit revenir mais nous ne savons pas dans combien de temps. Le responsable arrive une heure plus tard. Manu et Francesca, les espagnols, demandent fermement des explications. Manu estime que la compagnie est responsable et qu’il doivent nous payer l’hôtel pour la nuit. La réponse est négative, la compagnie ne payera pas l’hôtel surtout à nous qui avons juste un petit bout de papier provisoire ! Manu ne se dégonfle pas et annonce qu’il va se plaindre au poste de police. Apres cette conversation sans issue, c’est ce qu’il fait ! Le Bolivien de Tour Peru (la compagnie de bus ) ne fait plus du tout son malin. Manu revient dans la voiture de police avec deux policiers. Les policiers demandent également une explication claire. A la suite de la conversation, ils exigent à ce que nous soyons logés cette nuit à Copacabana même nous avec notre billet provisoire. La situation est vraiment improbable ! Les policiers prennent notre identité puis nos billets et convoquent l’homme en question le lendemain à midi. Mais les consignes sont claires, ils doivent nous payer l’hôtel et nous trouver un bus demain matin. Les policiers nous serrent la main et s’en vont ! Le gars nous demande d’attendre un peu le temps de trouver un hôtel, puis il nous conduit dans un superbe hôtel au bord du lac. PARFAIT ! Nous sommes tous les 4 dans la même chambre. Nous sommes tous très contents de notre coup, cette histoire nous à lier tous les 4. Il est évident que sans eux nous n’aurions JAMAIS obtenu cette luxueuse chambre, on peut bien les remercier. Pour fêter cela, nous achetons quelques provisions que nous partageons dans le canapé de notre chambre. Les fous-rires sont au rendez-vous surtout après cet événement incroyable !

 


Publié à 04:10, le 13/08/2008, Lac Titicaca
Mots clefs :
.. Lien


{ Page précédente } { Page 10 sur 49 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Où suis-je actuellement ?






Rubriques


Derniers articles

La decouverte du Paraguay - Vendredi 22 Aout
Les ruines de Samaipata - jeudi 21 Aout
Samaipata : si pres de la jungle... - Mercredi 20 Aout
Santa Cruz : ville VIDE ! Mardi 19 Aout
Sucre : jour 2 - Lundi 18 Aout

Menu


Amis